• 18494 visits
  • 137 articles
  • 1421 hearts
  • 1034 comments

Un chat disparu à Londres réapparaît 8 ans plus tard... à Paris 01/08/2016

**Un chat disparu à Londres réapparaît 8 ans plus tard... à Paris** Certains se demandent ce que peut bien faire leur animal de compagnie lorsqu'il reste seul la journée. D'autres ce qu'il a bien pu fabriquer pendant huit ans, de l'autre côté de la Manche.

La nuit de la Saint-Sylvestre de l'année 2007, Moon Unit, chatte choyée d'une famille londonienne, disparaissait sans laisser de traces. Huit ans et demi plus tard, voilà qu'elle est réapparue... à Paris.

Autant dire que Marna Gillian et Sean Purdy, ses propriétaires, ont eu un peu de mal à sauter de joie lorsqu'ils ont appris que leur tendre félin avait été retrouvé de l'autre côté de la Manche. Il faut dire qu'après sa volatilisation, le couple avait tout mis en œuvre pour le retrouver – coups de fils, affichettes, battues –, en vain. Il s'était finalement résigné à ne jamais revoir sa petite chatte, trouvée dans les rues de Londres, enceinte, quelques années plus tôt.

"Je me suis tout de suite dit que c'était une erreur"
"On a reçu un e-mail il y a à peu près un mois nous disant qu'un chat avait été recueilli à Paris et que sa puce électronique correspondait à notre adresse", a confié Marna à Mashable UK. "Je me suis tout de suite dit que c'était une erreur, jusqu'à ce que nous échangions des photos."

Car le chat qui apparaît sur les photos envoyées à Marna Gillian et son désormais ex-compagnon a exactement le même motif de pelage au niveau du museau que leur ancien matou. "Moon Unit avait une petite bande très particulière sur le nez, alors dès que nous l'avons aperçue, nous avons su que nous l'avions réellement retrouvée", a poursuivi la Britannique de 39 ans.


La chatte, âgée désormais d'une dizaine d'années, aurait été localisée et attrapée dans l'Essonne, près de Paris.

C'est l'association ADAD91, qui œuvre quotidiennement dans le département pour sortir les chats de fourrière, les placer en famille d'accueil et les faire adopter, qui l'a prise en charge et qui a ensuite échangé avec sa famille d'antan.

"Je pencherais pour la thèse du voyage clandestin"
"On n'a aucune idée de la manière dont elle est arrivée là-bas. On imagine, dans le meilleur des cas, qu'elle s'est échappée de notre maison, qu'une nouvelle famille l'a adoptée et qu'elle s'est à nouveau enfuie", espère Marna. "En tout cas, je pencherais pour la thèse du voyage clandestin."


Retour au bercail
Quoiqu'il en soit, les retrouvailles ont fini par devenir peut-être aussi périlleuses que son mystérieux périple de huit ans : le week-end dernier, après s'être rendus ensemble à Paris en Eurostar, Marna et Sean ont dû prendre un TVG vers Calais, où les attendait un couple d'ami prêt à embarquer en voiture sur le ferry. Car voyager avec son chat est interdit dans le célèbre train sous la Manche. De son côté, l'ADAD91 s'était arrangée pour lui fournir un passeport animal officiel, lui permettant de revenir sur le territoire anglais.

https-2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f1594832fmoon_unit_travelling_home.jpg© Fournis par France Médias Monde https-2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f1594832fmoon_unit_travelling_home.jpg
Moon Unit dans le TGV, sur le chemin du retour.MARNA GILLIAN

Aujourd'hui, Moon Unit va bien et vit avec Sean. "Elle ronronne beaucoup, mange, dort et fait tout ce que font les autres chats", raconte Marna. Pour rajouter encore un peu d'étrangeté à l'histoire, elle s'apprête même à retrouver l'un de ses petits, aujourd'hui adulte, et que la Britannique a gardé auprès d'elle pendant tout ce temps.

Pour remercier l'ADAD91, les heureux anciens-nouveaux propriétaires de Moon Unit ont ouvert une page de crowdfunding destinée à lever des fonds pour l'association. À l'heure actuelle, plus de £1 000 livres ont été déjà récoltées.
Un chat disparu à Londres réapparaît 8 ans plus tard... à Paris
Un chat disparu à Londres réapparaît 8 ans plus tard... à Paris
Un chat disparu à Londres réapparaît 8 ans plus tard... à Paris
Un chat disparu à Londres réapparaît 8 ans plus tard... à Paris

Tags : Un chat disparu à Londres réapparaît 8 ans plus tard... à Paris

Bordeaux: la gendarmerie lance un appel à témoins pour retrouver un chat 25/07/2016

Bordeaux: la gendarmerie lance un appel à témoins pour retrouver un chat



Départs en vacances chaotiques à Douvres

A situation désespérée... Dimanche soir, la gendarmerie de Gironde a publié sur sa page Facebook un appel à témoins très inhabituel, comme le rapporte France Bleu Gironde. Alors que ce genre de message permet en général de signaler la disparition inquiétante d'une personne, l'appel concerne cette fois... un chat.

Haribo, le matou tigré du petit Baptiste, 9 ans, a disparu depuis une quinzaine de jours à Lesparre-Médoc, près de Bordeaux. Mais le 26 juillet, ce mardi, toute la famille déménage, car le père de Baptiste est l'un des brigadiers de la gendarmerie et il a été affecté ailleurs en France.

2.000 personnes ont partagé l'appel

Si le félin n'est pas retrouvé, le petit garçon va vraisemblablement devoir déménager sans son animal de compagnie. "C'est déjà assez dur pour les enfants de déménager à des centaines de kilomètres, de quitter leurs copains, etc... mais si en plus ces départs ne se font pas avec leur animal de compagnie...", écrit la gendarmerie.

Vu le délai très court qui reste au jeune garçon pour retrouver son animal, les gendarmes ont tenté le tout pour le tout avec cet appel exceptionnel. Et l'élan de solidarité a semble-t-il touché beaucoup de monde, puisque la publication a été partagée en un jour par plus de 2.000 personnes. Mais rien ne dit si cela suffira à retrouver Haribo.

Tags : Bordeaux: la gendarmerie lance un appel à témoins pour retrouver un chat

Science décalée : les chats comprennent des lois physiques de base 01/07/2016

D'après des chercheurs japonais, les chats auraient des notions sur la gravité et peuvent prévoir la présence d'un objet invisible grâce à des informations auditives. Ils comprendraient donc des lois de base de la physique.


Nous n'avons pas encore exploré toutes les capacités intellectuelles des chats. © Kisialiou Yury, Shutterstock
Nous n'avons pas encore exploré toutes les capacités intellectuelles des chats. © Kisialiou Yury, Shutterstock

Rien à voir avec le chat de Schrödinger et la physique quantique dans cette expérience. Mais dans un article paru dans Animal Cognition, une équipe de l'université de Kyoto suggère que les chats ont conscience de certaines lois de la physique. C'est en secouant des boîtes qui contenaient ou pas des objets que les chercheurs sont arrivés à cette conclusion.

Certes les chats ne peuvent pas faire la différence entre les théories de Newton ou d'Einstein sur l'attraction gravitationnelle. Mais ils sont capables de comprendre un système de cause à effet : le fait qu'un bruit ou un mouvement résulte d'une action.

Pour leur expérience, les chercheurs ont observé 30 chats domestiques, 13 mâles et 17 femelles, âgés de 2 à 126 mois (moyenne d'âge : 2,87 ans). Un expérimentateur se tenait devant eux et secouait une boîte qui contenait ou pas un objet. Ensuite, la boîte a été retournée et le chat observait si un objet tombait ou non. Dans 50 % des cas, la situation allait à l'encontre des lois de la physique et les chats étaient dans une situation déconcertante : soit il y avait un bruit et aucun objet qui ne sortait de la boîte, soit il n'y avait pas de bruit mais un objet tombait quand même de la boîte.

Les chats sont de bons chasseurs et doivent bien évaluer la distance qui les sépare de leur proie avant de bondir. © Pete Pahham, Shutterstock
Les chats sont de bons chasseurs et doivent bien évaluer la distance qui les sépare de leur proie avant de bondir. © Pete Pahham, Shutterstock

Le chat se pose des questions dans une situation incongrue

Placés dans des situations « bizarres », les chats restaient plus longtemps à regarder fixement la boîte : ils se demandaient comment une telle situation était possible. Cela signifie que les chats pouvaient bien prévoir la présence ou l'absence de l'objet d'après le bruit.

Pour les auteurs, « Cette étude peut être considérée comme une preuve que les chats ont une connaissance rudimentaire de la gravité. »

Le fait que les chats soient de bons chasseurs doit être en lien avec cette capacité : les chats ont souvent besoin de prévoir la distance à laquelle se trouve une proie dans des circonstances où ils ont peu de visibilité. Ces félins utilisent beaucoup leurs capacités auditives, et leur ouïe est particulièrement développée.

Science décalée : les chats comprennent des lois physiques de base
Science décalée : les chats comprennent des lois physiques de base

En Chine, une usine géante de clonage de vaches et de chiens 30/11/2015

**En Chine, une usine géante de clonage de vaches et de chiens**
"L'Express"
Le plus grand site mondial de clonage d'animaux est en construction en Chine. Dès l'an prochain, l'usine doit produire en série chiens et chevaux. Et jusqu'à un million de vaches par an. Le projet d'usine de clonage des entreprises Boyalife et Sooam Biotech est hors-norme. Dans un pays tout autant hors-norme: la Chine. Deux compagnies, l'une locale, l'autre sud-coréenne, ont commencé la construction du plus grand site mondial de clonage d'animaux, à Tianjin, à une centaine de kilomètres de la capitale Pékin rapportent ce mercredi la presse chinoise.

Chiens policiers et chevaux de course

Les chiffres donnent le tournis: un investissement de 30 millions d'euros dans un centre qui a pour ambition de fabriquer en série des animaux domestiques, dont un million de vaches par an. "Les agriculteurs chinois ont des difficultés à produire suffisamment de vaches à viande pour répondre à la demande du marché", s'est justifié le président de Boyalife, Xu Xiaochun, cité par l'agence de presse Chine nouvelle.

Le clonage de chiens policiers et de chevaux de course est également prévu et la "production" devrait démarrer dès l'an prochain.

Un projet très controversé

Le projet laisse sceptique nombre de Chinois qui s'inquiètent de la commercialisation de viande issue d'animaux clonés. Autre source d'inquiétudes: la localisation du site, non loin de l'endroit où se sont produits des explosions meurtrières dans un entrepôt de produits chimiques, en août dernier.

Par ailleurs, la personnalité même de Hwang Woo-suk, le dirigeant et fondateur de Sooam Biotech, intrigue. Le sexagénaire s'était retrouvé au coeur d'un scandale en 2004 en prétendant avoir créé les premières cellules souches dérivées... d'un embryon humain cloné.

Une affirmation mise à mal peu après par des experts, qui avaient révélé la supercherie. Ce qui ne avait pas empêché Hwang Woo-suk être condamné à deux ans de prison pour falsification de résultats, rapporte *Rue89*

En Chine, une usine géante de clonage de vaches et de chiens
En Chine, une usine géante de clonage de vaches et de chiens
En Chine, une usine géante de clonage de vaches et de chiens


Le chat domestique à l'origine de la civilisation ? 26/11/2015

Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?

Notre chat domestique, cette boule garnie de poils et de moustaches qui ronronne sur nos genoux en ne tolérant pas le moindre dérangement, est une énigme. Depuis longtemps, les scientifiques tentaient de découvrir son origine parmi les espèces sauvages connues. Sans succès. Du moins, jusqu'à ce que des recherches sur l'ADN permettent de mieux connaître l'histoire de ce félin et en retracer l'origine à... la dernière glaciation ! Et même auparavant.Déifiée par l'Egypte antique, satanisée par l'Europe chrétienne, l'espèce féline n'a jamais laissé personne indifférent. Alors que l'origine du chat domestique était jusqu'ici attribuée aux Egyptiens de l'antiquité, les plus récentes découvertes la renvoient à l'aube même des civilisations, à une époque où l'Homme commençait à cultiver et à se sédentariser. On pourrait même dire que sans lui, l'Homme aurait eu bien du mal à assurer sa propre survie.

Chat du Bengal © Wikipedia

Dans ce dossier totalement inédit, après une brève familiarisation avec l'animal lui-même et un aperçu d'un éventail des races existantes, nous aborderons son origine et ses premiers pas en compagnie de l'homme. Nous expliquerons de quelle façon une étonnante complicité entre deux espèces apparemment si éloignées a non seulement favorisé, mais plus simplement permis à nos ancêtres de poser les bases d'une des premières civilisations tout en mettant à profit les caractéristiques propres à une troisième, végétale celle-là puisqu'il s'agit du blé.
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?
Le chat domestique à l'origine de la civilisation ?


Notre chat domestique, cette boule garnie de poils et de moustaches qui ronronne sur nos genoux en ne tolérant pas le moindre dérangement, est une énigme. Depuis longtemps, les scientifiques tentaient de découvrir son origine parmi les espèces sauvages connues. Sans succès. Du moins, jusqu'à ce que des recherches sur l'ADN permettent de mieux connaître l'histoire de ce félin et en retracer l'origine à... la dernière glaciation ! Et même auparavant.Déifiée par l'Egypte antique, satanisée par l'Europe chrétienne, l'espèce féline n'a jamais laissé personne indifférent. Alors que l'origine du chat domestique était jusqu'ici attribuée aux Egyptiens de l'antiquité, les plus récentes découvertes la renvoient à l'aube même des civilisations, à une époque où l'Homme commençait à cultiver et à se sédentariser. On pourrait même dire que sans lui, l'Homme aurait eu bien du mal à assurer sa propre survie.

Chat du Bengal © Wikipedia

Dans ce dossier totalement inédit, après une brève familiarisation avec l'animal lui-même et un aperçu d'un éventail des races existantes, nous aborderons son origine et ses premiers pas en compagnie de l'homme. Nous expliquerons de quelle façon une étonnante complicité entre deux espèces apparemment si éloignées a non seulement favorisé, mais plus simplement permis à nos ancêtres de poser les bases d'une des premières civilisations tout en mettant à profit les caractéristiques propres à une troisième, végétale celle-là puisqu'il s'agit du blé.

Un homme va faire une découverte choquante en s'approchant d'une baleine 15/11/2015

Play the video

 

Un homme va faire une découverte choquante en s'approchant d'une baleine